À propos de Peter Kirby

englishKirby - Photo"Linda LeithL’auteur montréalais Peter Kirby a remporté en 2016 le prestigieux prix Arthur-Ellis du meilleur roman pour Open Season, son troisième polar de la série Luc Vanier. Originaire de Cork, en Irlande, Kirby a grandi à Brixton, un quartier défavorisé du sud de Londres.

Cherchant à améliorer sa situation, il a quitté l’école secondaire et l’Angleterre pour les États-Unis, où il a occupé une multitude d’emplois dans des restaurants de New York. Son parcours l’a finalement mené à Montréal, où il a été admis à l’Université Concordia.

Tout en continuant à travailler comme cuisinier le soir, il a poursuivi des études en droit à l’Université McGill, puis en France, à l’Université de Montpellier.

Aujourd’hui, Peter Kirby pratique le droit international chez Fasken Martineau à Montréal. Il se classe parmi les 500 meilleurs avocats au pays selon la revue American Lawyer, et le guide Benchmark Litigation.

Un Message de l’auteur, Peter Kirby
Juin 2012

Cher lecteur,
À Brixton, le quartier ouvrier de Londres où j’ai grandi, mon principal talent était de me bagarrer, ce qui n’est pas difficile à accomplir pour un jeune polisson irlandais à lunettes. J’ai quitté l’école, sachant qu’aucune université ne m’accepterait, et me dirigea vers les Amériques. Après, avoir erré pendant près de cinq ans, travaillant ici et là comme cuisinier à New York, Boston et Toronto, je me suis retrouvé à Montréal au début de l’exode anglophone suivant l’élection du Parti québécois. Pendant que l’ancienne garde se ruait vers les bateaux de sauvetage – je me suis plutôt dit que la ville pourrait être un endroit intéressant. J’avais raison. Je suis rapidement tombé en amour avec Montréal.

Le premier emploi que j’ai occupé à Montréal était comme aide-serveur au Howard Johnson’s, qui était à l’époque sur Sainte-Catherine. J’ai par la suite été promu au poste d’aboyeur, soit, le chef responsable d’annoncer les bons de commande de clients et d’amadouer le reste du personnel afin de s’assurer que les assiettes soient prêtes pour se rendre en même temps à la table. C’est à ce moment que j’ai commencé à rêver.

L’université Concordia offrait des cours de soir pour les étudiants dits “matures”. J’ai été admis. L’entente était que si je passais, je pouvais rester et, sinon, j’étais mis dehors. Je suis resté. J’ai suffisamment bien réussi pour être admis à la faculté de droit de McGill. À cette époque, je préparais des déjeuners, comme cuisinier, entre 5:30 am et 11:00 am, et puis je me rendais à mes cours par la suite.

J’écris (ou plutôt je griffonne) des romans depuis que j’ai quitté l’école. Mais les exigences d’élever une famille et de bâtir ma carrière en droit, ne m’ont laissé que peu de temps. Le tiroir de ma commode s’est peu à peu rempli de morceaux inachevés. Je tentais de me convaincre que de rédiger des mémoires juridiques ressemblait parfois à l’écriture de romans. Mais ce ne l’était pas.

Peter Kirby